Affaire Oogarah : ses hommes de loi comptent déposer une motion pour sa remise en liberté conditionnelle

  • Published in General

 

La drogue était pour son usage personnel, c’est ce que ne cesse de dire le fils de Nandanee Soornack, Aditish Oogarah. C’est ainsi que ses hommes de loi comptent déposer une motion pour sa remise en liberté conditionnelle en début de la semaine prochaine.

 

Le fils de Nandanee Soornack, âgé de 30 ans, est en détention préventive à la prison de Beau-Bassin, depuis mercredi dernier (13 mars), après avoir été arrêté par les limiers de la brigade anti-drogue, mardi (12 mars). Lors d’une perquisition, une certaine quantité de cannabis et de drogue synthétique ont été saisis sur lui et dans son appartement à Floréal. Aditish Oogarah répond d’une charge provisoire de «drug dealing for the purpose of distribution».

 

Lors de son interrogatoire, le trentenaire a réfuté les allégations portées contre lui. Dans sa déposition de mardi dernier (12 mars), il soutient que cette drogue était destinée à sa propre consommation. La loi prévoit pour ce délit une amende ne dépassant pas Rs 100 000 et une peine de prison allant jusqu’à trois ans. Le suspect est représenté par Mes Siddhartha Hawoldar et Davina Deonarain.

 

Mauritius

Banner 468 x 60 px