Croissance économique : Bérenger fustige Lutchmeenaraidoo pour sa déclaration

 

Paul Bérenger, leader du Mouvement militant mauricien (MMM), juge inacceptable les propos de Lutchmeenaraidoo. C’était dans le cadre de sa déclaration au sujet de la croissance économique. Le ministre avait affirmé que les 3% de croissance lui faisaient honte. Pour Paul Bérenger, cette déclaration faite en présence du président malgache Andry Rajoelina est inacceptable. C’était lors d’une conférence de presse, samedi 16 mars.

 

Le leader des mauves affirme qu’on est à trois mois de la présentation du prochain budget du gouvernement. Le mood économique dans le pays a beaucoup changé. Il y avait déjà une situation difficile dans l’industrie sucrière et le secteur de l’offshore sans oublier à Air Mauritius, à la State Bank, à la National Insurance Company et voilà que la crise touche le textile. Il a ajouté que la déclaration du ministre de l’Industrie Ashit Gungah niant l’existence d’une crise dans ce textile ainsi que les propos tenus par le ministre Lutchmeenaraidoo au sujet de la croissance économique étaient inutiles. Il estime que ce qu’il a dit est inacceptable !

 

Par ailleurs, le leader des mauves a tenu à saluer les jeunes, qui sont descendus dans les rues, pour demander au gouvernement de prendre position contre le réchauffement climatique. Il dit qu’ils ont raison de dire que les gouvernements à travers le monde ne font pas suffisamment pour contrer les effets du réchauffement climatique. Au MMM, il avance qu’on salue leur initiative. Paul Bérenger s’est également prononcé sur les attentats terroristes ayant frappé la Nouvelle-Zélande vendredi. Il soutient qu’on est bouleversés par ce qui est arrivé d’autant plus que la Nouvelle-Zélande a toujours eu la réputation d’être un pays avant-gardiste et un modèle à suivre. Il dit que c’est le dernier pays où nous pensions qu’une telle chose aurait pu se produire.

Mauritius

Banner 468 x 60 px