updated 8:22 AM UTC, Oct 17, 2019

Alan Ganoo demande à Pravind Jugnauth de dissoudre l’Assemblée nationale

 

« Si les juges ne sont pas d’accord avec la commission anti-corruption (ICAC), pourquoi devront nous accepter à ce que cette instance connaisse nos avoirs », tels sont les propos d’Alain Ganoo, président du Mouvement Patriotique (MP), lors d’une conférence de presse, samedi 29 juin.

 

Alain Ganoo est revenu sur les amendements à la Declaration of Assets Act, qui seront présentés et débattus ce mardi prochain, 2 juillet 2019, et le fait que les juges ne sont pas obligés de soumettre leurs avoirs à l’ICAC et mais auprès d’une autre entité. Il soutient que si tel est le cas, pourquoi devrait-on accepter cela. Le Mouvement patriotique (MP) a aussi demandé au Premier ministre de dissoudre l’Assemblée nationale. Il soutient que le gouvernement doive dissoudre l’Assemblée nationale et fixer la date des élections. Il avance qu’on croit fermement que le pays a besoin d’un nouveau souffle. Il indique que le gouvernement doit retourner le pouvoir au peuple. Il a également affirmé que le pays est à bout de souffle après 4 ans et demi Pour lui, une partielle circonscription numéro 7 (Piton/Rivière-du-Rempart), c’est un gaspillage des fonds publics.

 

Par ailleurs, Alan Ganoo a soutenu qu’il faut que le peuple puisse avoir la possibilité de se doter d'une nouvelle équipe. Il a abordé les mesures budgétaires 2019-20 du gouvernement. Il dit que malgré de multiples mesures sociales, ce budget a failli dans sa tâche. Le budget manque d’ambitions et il dit qu’on déplore l’absence de mesures fortes.